Home Contact
Un partenariat entre Hadopi et l'éducation nationale : le droit d'auteur au programme - Actualitté.com
21/11/2019 : Un partenariat entre Hadopi et l'éducation nationale : le droit d'auteur au programm. […]
Les Dossiers #5 : téléchargez notre nouveau numéro consacré aux podcasts et aux enceintes connectées - La Lettre Pro de la Radio
21/11/2019 : Les Dossiers #5 : téléchargez notre nouveau numéro consacré aux podcasts et aux e. […]
EXCLU - L'avocat de CopyComic brise le silence dans "Morandini Live": "La réaction de Thomas Ngijol est juste pitoyable" - VIDEO - Le Blog de Jean-Marc Morandini
20/11/2019 : EXCLU - L'avocat de CopyComic brise le silence dans "Morandini Live": "La réaction d. […]
Le prix du Style 2019 distingue Christophe Tison - LIVRES HEBDO
19/11/2019 : Le prix du Style 2019 distingue Christophe Tison  LIVRES HEBDO
ARCOM : en attendant la fusion, le gouvernement ajuste le fonctionnement de la Hadopi - Numerama
14/11/2019 : ARCOM : en attendant la fusion, le gouvernement ajuste le fonctionnement de la Hadopi. […]

Apiadopi, l’après Hadopi‏

Le principe D´APIADOPI est né au printemps 2009, sur une terrasse, sur les toits d´Avignon. Un apéritif, des amis, et une indignation commune sur ce qui s´annonçait être une loi en dehors de notre temps, inappropriée à nos usages, techniquement inapplicable et dangereuse pour les libertés individuelles. Pour contrer le marketing politique qui nous était imposé (déni de débat), nous avons décidé de rentrer dans du marketing pur. C´est ainsi que nous vint l´idée de déposer le terme Hadopi à l´Institut National de la Protection Industrielle (I.N.P.I). Après vérification d´une possible antériorité, la marque était déposée. Il s´ensuivit une longue période de calme.

Le 9 janvier 2010 : coup de théâtre! Nous apprenons par la presse que l´Etat a déposé la marque et un logo. Alors, du pur acte de résistance citoyenne est né le projet d´une plateforme mutualiste de diffusion et de téléchargement de contenus légaux et rémunérés. A l´Hadopi coercitif de l´Etat, nous préférons APIADOPI : la liberté et la justice au service de la diffusion artistique.

Renaud Veeckman

Source : Apiadopi

Articles liés :

20 mars 2010 | Actualité