Home Contact
TF1 déprogramme "New York Unité Spéciale" dès mercredi - OZAP
20/01/2019 : TF1 déprogramme "New York Unité Spéciale" dès mercredi  OZAPDeux petites semain. […]
Hadopi : plus d'un million d'avertissements envoyés et seulement 76 condamnations en un an - Univers Freebox
18/01/2019 : Hadopi : plus d'un million d'avertissements envoyés et seulement 76 condamnations en. […]
Le président sortant du CSA pas favorable à une fusion avec l'Arcep ou la Cnil - 100%Media by Offremedia
17/01/2019 : Le président sortant du CSA pas favorable à une fusion avec l'Arcep ou la Cnil  1. […]
Pirater le dernier roman de Houellebecq, pas si grave estime un député - Actualitté.com
17/01/2019 : Pirater le dernier roman de Houellebecq, pas si grave estime un député  Actualitt. […]
Hadopi : nomination à la commission de protection des droits - Next INpact
16/01/2019 : Hadopi : nomination à la commission de protection des droits  Next INpactIsabelle. […]

Google : départ de Chine le 10 avril prochain ?

Google_ChinePour le Financial Times, la fermeture de google.cn est sûre à 99,9 % et les agences publicitaires chinoises ont de fait commencé à sérieusement s’inquiéter. C’est cette fois-ci un journal chinois qui fait parler une source anonyme et fait part du départ de Google de l’Empire du Milieu le 10 avril 2010.

Comme le rapporte l’AFP, le China Business News dit tenir ses informations d’un employé de Google en Chine. Alors que Google n’a pas souhaité commenter cette information, il devrait lever le voile sur son futur en Chine dès lundi 22 mars en annonçant notamment un plan social. On a en effet tendance à l’oublier, mais si Google se retire de Chine, ce n’est pas seulement les 384 millions d’internautes chinois qui seront ” abandonnés ” et quelques salariés risquent de rester sur le carreau. La firme de Mountain View dispose de trois sites en Chine avec près de 700 employés.

Google est arrivé sur le marché chinois en 2006 en se conformant à la législation du pays, et donc en acceptant de jouer le jeu de la censure pour son moteur de recherche google.cn. Ce dernier détient une part de marché de l’ordre de 30 % et sa fermeture serait pour Google synonyme d’un manque à gagner estimé de près de 600 millions de dollars. Il n’est toutefois pas encore très clair si l’éventuelle fermeture de google.cn provoquera obligatoirement le départ complet de Google.

Début janvier, Google a révélé avoir été la victime d’attaques informatiques venues de Chine. Ces attaques avaient pour but le vol de code source d’applications, des tentatives d’accès à des comptes Gmail de militants des droits de l’Homme en Chine. Trop pour Google qui a annoncé son intention de proposer un moteur de recherche google.cn dépourvu de tout filtre. Point sur lequel Pékin semble inflexible.

Source : generation-nt

Articles liés :

19 mars 2010 | Actualité