Home Contact
Le CSA, tout un débat - France Culture
17/11/2019 : Le CSA, tout un débat  France Culture
ARCOM : en attendant la fusion, le gouvernement ajuste le fonctionnement de la Hadopi - Numerama
14/11/2019 : ARCOM : en attendant la fusion, le gouvernement ajuste le fonctionnement de la Hadopi. […]
Hadopi : des mandats prorogés jusqu'à la fusion avec le CSA - Next INpact
14/11/2019 : Hadopi : des mandats prorogés jusqu'à la fusion avec le CSA  Next INpact
Le nouveau droit voisin des éditeurs et agencesde presse - La revue européenne des médias et du numérique
14/11/2019 : Le nouveau droit voisin des éditeurs et agencesde presse  La revue européenne des. […]
Site illégal de streaming : 8 mois de prison avec sursis requis contre le jeune pirate informatique franc-comtois - France 3 Régions
13/11/2019 : Site illégal de streaming : 8 mois de prison avec sursis requis contre le jeune pira. […]

HADOPI-èges

Le feuilleton des droits d’auteur sur internet n’est pas terminé ! Il vient même de connaitre une série de nouveaux épisodes.

C’est d’abord celui où la propriété intellectuelle se prend les pieds dans le web. Hadopi s’est trouvé un logo, malheureusement en utilisant une police de caractère qui est la propriété exclusive de France Télécom. C’est Jean-François Porchez qui est le concepteur de cette police appelée “Bonjour“. Pour un organisme chargé de protéger les droits d’auteur, c’est un sacré faux-pas !

C’est ensuite le retour de la taxation des publicités sur internet suggéré par le rapport Zelnik chargé de compléter les insuffisances déjà anticipées de la mise en œuvre d’Hadopi. Cette idée a suscité une onde de doute et d’ironie sur l’ensemble de la toile. La plupart des spécialistes considèrent que l’idée de taxer, en France, une matière par définition mouvante et mondialisée à travers des sociétés basées à l’étranger relève au mieux de l’utopie, au pire de la gesticulation. Pierre Kosciuzco-Morizet se demande si l’on va récupérer l’argent aux États-Unis en hélicoptère, et le New York Post évoque les vautours de la culture française. Il est vrai que du carbone aux bonus, en passant pas internet, la taxe est devenue une sorte de réflexe dans notre pays qui taxe décidément plus vite que son ombre…

C’est enfin le château d’Hadopi. La Haute autorité loue depuis le mois de novembre 1107m2 de locaux dans le 14ème arrondissement de Paris pour héberger les 7 personnes qui vont être en charge de sa mission. On peut seulement s’étonner de l’écart entre ces chiffres et les recommandations émises par Bercy. Actuellement, la surface moyenne de travail dévolue aux fonctionnaires est de 15 à 18m2, et devrait descendre à 12m2 afin de réduire les coûts exorbitants des locations parisiennes, et de s’aligner sur les normes usuelles dans le secteur privé. Le coût de cette location serait de 487 000€/an…

J’ai récemment été désigné par l’Assemblée comme rapporteur avec mon collègue René Dosière (PS) d’une mission d’information parlementaire sur les Autorités administratives indépendantes. C’est avec une certaine gourmandise que je me prépare à contrôler cette “autorité” dont la gestation fut si chaotique…

Auteur : Christian Vanneste.
Source : www.christianvanneste.fr

ø articles

13 janvier 2010 | Actualité