Home Contact
Les portes d'Educnum en passe de se fermer face à la Hadopi - Next INpact
21/06/2017 : Next INpactLes portes d'Educnum en passe de se fermer face à la HadopiNext INpactAfi. […]
Une amende de 200 € pour cinq films piratés - Éditions Francis Lefebvre
21/06/2017 : Éditions Francis LefebvreUne amende de 200 € pour cinq films piratésÉditions Fra. […]
Vous pouvez dénoncer les DRM gênants à la Hadopi - Le portail dédié à l'électronique
20/06/2017 : Vous pouvez dénoncer les DRM gênants à la HadopiLe portail dédié à l'électroni. […]
Vous pouvez dénoncer les DRM gênants à la Hadopi - 01Net - 01net.com
20/06/2017 : 01net.comVous pouvez dénoncer les DRM gênants à la Hadopi - 01Net01net.comCe nouve. […]
Lancement du service de l'Hadopi "Signalement des difficultés d ... - Agence Française pour le Jeu Vidéo
19/06/2017 : Lancement du service de l'Hadopi "Signalement des difficultés d ...Agence Française. […]

Hadopi : TF1 devra dire aux spectateurs qu’elle a trahi la réalité

Ca ne sera qu’une maigre consolation par rapport à l’ampleur du traitement médiatique clairement partisan dont a fait preuve TF1 sur le dossier, mais elle reste bonne à prendre. Alors que TF1 s’y était opposée, la lettre d’information professionnelle Satellifax nous apprend que “le CSA a finalisé hier, en séance plénière, la rédaction des communiqués que devront lire TF1 et Canal+, en direct sur leurs antennes, en raison de manquements à leur « devoir de rigueur dans le traitement de l’information»”. Une première dans l’histoire du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

Le communiqué devra être lu au journal de 13 heures et de 20 heures, “une fois en semaine et une fois le week-end”, ajoute Satellifax. Il est reproché à TF1 d’avoir maquillé les images du premier vote de la loi Hadopi.

Alors qu’il n’y avait que 16 députés présents ce jour-là pour adopter le projet de loi en première lecture, la réaction de TF1 avait montré sans le préciser des images d’archive d’une assemblée pleine à craquer, comme pour faire croire à un plébiscite sur une loi très controversée.

La chaîne s’en était trouvée d’autant plus mal à l’aise lorsque quelques jours plus tard, l’Assemblée rejetait le texte à la surprise générale après son passage en commission mixte paritaire. Ce qui ne l’a toutefois pas empêché le mois dernier de récidiver avec le vote de la loi Loppsi…

Source : Numerama

Articles liés :

4 mars 2010 | Actualité