Home Contact
Un salarié commet une faute grave en cas de téléchargements ... - Next INpact
20/10/2017 : Next INpactUn salarié commet une faute grave en cas de téléchargements ...Next INp. […]
Hadopi enquête sur le remplaçant de Zone Téléchargement - Ere Numérique
14/10/2017 : Ere NumériqueHadopi enquête sur le remplaçant de Zone TéléchargementEre Numériq. […]
Que risque-t-on quand on télécharge illégalement de la musique ou ... - Europe1
13/10/2017 : Europe1Que risque-t-on quand on télécharge illégalement de la musique ou ...Europe. […]
Piratage : Hadopi s'attaque au problème des sites miroirs - Les Échos
10/10/2017 : L'ExpressPiratage : Hadopi s'attaque au problème des sites miroirsLes ÉchosSoucieus. […]
Riposte graduée et amende : les questions de la Hadopi à deux ... - Next INpact
10/10/2017 : Next INpactRiposte graduée et amende : les questions de la Hadopi à deux ...Next IN. […]

Hadopi veut passer le 21 juin

PCInpact, 04/05/2010 – La réunion organisée hier soir pour la première fois par la Hadopi dans sa toute jeune existence a été l’occasion de faire un point d’étape avec plusieurs membres de la Haute autorité et les trois juges en charge de la commission des droits. Cette rencontre avait été organisée depuis plusieurs semaines mais seuls quatre ou cinq journalistes étaient conviés. Il aura fallu un petit soulèvement de toute la profession pour qu’Hadopi revoit son plan comm’ dans les derniers instants.

Qu’est-ce qu’était cette soirée ? « Ni un discours, ni une conférence de presse » nous dira Marie Françoise Marais qui expliquera pourquoi elle a accepté de prendre la présidence de cette autorité : « j’ai pensé que ce poste était une opportunité » dira-t-elle, séduite par ce texte et son approche dynamique, selon elle, du droit d’auteur. Cette « bouillonnante sexagénaire » telle qu’elle se définira nous invitera ainsi à « une conversation avec mamie au coin du feu » alors qu’Hadopi est toujours en construction…

La présidente racontera comment a été fait le choix d’Eric Walter, secrétaire général vanté pour « son dynamisme », « sa connaissance des réseaux », etc. qui avait également d’autres qualités non rappelées, comme celle d’avoir été le monsieur nouvelles technologies de Nicolas Sarkozy…

Viendra ensuite le temps de présentation de la HADOPI, que Marais tentera de peindre avec des couleurs très personnelles: une autorité « capable de veiller, expliquer orienter » mais aussi « capable de dialoguer, rassembler et pour se faire, devenir une force de proposition et c’est en ce sens qu’elle entend se structurer autour de deux idées maitresses, la protection et l’innovation ».

Lire la suite sur PC Inpact

Articles liés :

5 mai 2010 | Actualité