Home Contact
Les portes d'Educnum en passe de se fermer face à la Hadopi - Next INpact
21/06/2017 : Next INpactLes portes d'Educnum en passe de se fermer face à la HadopiNext INpactAfi. […]
Une amende de 200 € pour cinq films piratés - Éditions Francis Lefebvre
21/06/2017 : Éditions Francis LefebvreUne amende de 200 € pour cinq films piratésÉditions Fra. […]
Vous pouvez dénoncer les DRM gênants à la Hadopi - Le portail dédié à l'électronique
20/06/2017 : Vous pouvez dénoncer les DRM gênants à la HadopiLe portail dédié à l'électroni. […]
Vous pouvez dénoncer les DRM gênants à la Hadopi - 01Net - 01net.com
20/06/2017 : 01net.comVous pouvez dénoncer les DRM gênants à la Hadopi - 01Net01net.comCe nouve. […]
Lancement du service de l'Hadopi "Signalement des difficultés d ... - Agence Française pour le Jeu Vidéo
19/06/2017 : Lancement du service de l'Hadopi "Signalement des difficultés d ...Agence Française. […]

Les membres du gouvernement passés au crible

Le classement va du plus internetophobe au plus internetophile

Les membres du gouvernement...1. Nadine Morano
Son crédo
Internet = le grand méchant loup
Ses déclarations
«Internet peut être un outil dangereux, celui se trouve derrière l’écran peut-être un prédateur», avait lancé la secrétaire d’Etat à la famille. Qui n’en était déjà pas à sa première déclaration catastrophiste sur les dangers du Web. «Internet, c’est comme une magnifique voiture de course. Si vous n’avez pas votre permis de conduire et que vous ratez un virage, c’est la mort», avait-elle déclaré un peu plus tôt dans un élan métaphorique.

2. Nicolas Sarkozy
Son crédo
Internet = le lieu de l’illégalité
Ses déclarations
«Je n’ai pas été élu pour laisser voler au supermarché», a expliqué le chef de l’Etat au moment des débats sur Hadopi, au printemps 2009. «Internet pourra devenir enfin un fantastique lieu de création et d’échange et non une jungle sauvage où il serait permis de piller les œuvres des créateurs.»

3. Brice Hortefeux
Son crédo
Internet = danger
Ses déclarations
Le ministre de l’Intérieur, qui veut bloquer les sites contenant des images de mineurs à caractère pornographique, l’a dit ce mercredi: «Internet est aussi devenu un vrai lieu de danger». En guise d’exemples, il cite «escroqueries, faux e-mail, vols de numéros de cartes bancaires, trafics de stupéfiants, apologie du racisme, pédopornographie et, dans un certain nombre de cas, terrorisme».

4. Valérie Létard
Son crédo
Internet = une zone dangereuse
Ses déclarations
En pleine polémique sur la chanson Sale Pute du rappeur Orelsan, en avril 2009, Valérie Létard a réclamé plus de protection sur Internet: «Sur Internet, il faut un filet de sécurité qui protège les plus fragiles». La secrétaire d’Etat au Développement durable – alors secrétaire d’Etat à la Solidarité – s’est néanmoins reprise: «Je ne suis ni la policière du Net, ni liberticide», hors de question de «tuer la liberté de cet outil».

5. Eric Besson
Son crédo
Internet = pas toucher
Ses déclarations
L’actuel ministre de l’Immigration s’était montré prudent quand il était secrétaire d’Etat au numérique. Lors d’une visite dans les locaux de Dailymotion, en avril 2008, Eric Besson déclarait: «Je ne serai pas le ministre de la castration d’Internet». A l’époque, il s’interrogeait: «Où se situe le curseur entre la liberté totale et la régulation? Il nous faudra répondre à cette question». Une question qu’il n’aura pas tranché lors de son passage au secrétariat d’Etat.

6. NKM
Son crédo
Internet = son dada
Ses déclarations
C’est la seule au gouvernement à twitter régulièrement, la seule à être à l’aise avec les nouvelles technologies. En mars dernier, la secrétaire d’Etat au numérique réagissait à l’image que donnent les politiques d’Internet: «Je souhaite tirer les usages et dans le même temps rééquilibrer le discours public et médiatique sur l’Internet. Tout le monde est à la fois utilisateur et schizophrène. Le discours public porte uniquement sur les risques, les pédophiles, etc.»

Alice Antheaume et Oriane Raffin

Source : 20minutes.fr

Articles liés :

26 novembre 2009 | Actualité