Home Contact
Épinglé pour plagiat, Gad Elmaleh accuse CopyComic de contrefaçon - Next INpact
20/02/2019 : Épinglé pour plagiat, Gad Elmaleh accuse CopyComic de contrefaçon  Next INpactDe. […]
Dans la lutte contre le piratage, SFR rend la Hadopi optimiste - Univers Freebox
19/02/2019 : Dans la lutte contre le piratage, SFR rend la Hadopi optimiste  Univers FreeboxL'au. […]
Téléchargement illégal : prison avec sursis et 1800 euros d’amende pour avoir piraté 223 films - Phonandroid
19/02/2019 : Téléchargement illégal : prison avec sursis et 1800 euros d’amende pour avoir pi. […]
Le médiateur du livre veut contraindre les cybermarchands à mieux distinguer le neuf de l'occasion - Next INpact
19/02/2019 : Le médiateur du livre veut contraindre les cybermarchands à mieux distinguer le neu. […]
Juan Branco, avocat de Maxime Nicolle (Flyrider), explique pourquoi son client et ami voulait s'expatrier - AgoravoxTv
19/02/2019 : Juan Branco, avocat de Maxime Nicolle (Flyrider), explique pourquoi son client et ami. […]

Jim, le négociateur de l’ACTA a besoin de vous!

Alors que le Mexique accueille en ce moment même le sixième round des négociations sur l’Accord Commercial Anti-Contrefaçon (ou ACTA : Anti-Counterfeiting Trade Agreement), le site SaveJim.com propose aux internautes de sauver le pauvre Jim, l’un des négociateurs de l’accord commercial secret. Dans cette vraie-fausse interview parodique, le négociateur nous explique avec entrain que “l’ambition d’ACTA, c’était quelque chose de révolutionnaire ! Le contrôle absolu de la propriété intellectuelle et d’Internet !”

“On se réunissait secrètement, on était adossé à aucune institution internationale… on pouvait changer le monde !” lance-t-il, puisque les “lourdeurs de la démocratie” étaient tout simplement contournées. Mais voilà, le projet a fuité, la presse s’en est mêlée, la société civile a commencé à protester… et finalement tout a capoté. Du moins, c’est ce que la vidéo essaie d’anticiper.

Une façon assez insolite de traiter de la problématique de l’ACTA, accord curieusement protégé par le secret défense et qui prévoit notamment une généralisation de la riposte graduée à l’échelle planétaire, un renforcement de la responsabilité pénale des fournisseurs d’accès à Internet et l’obligation pour les opérateurs de bloquer des sites ou des contenus en cas de notification. Aurez-vous le bon geste sur l’ACTA ?

Source : Numerama

Articles liés :

28 janvier 2010 | Actualité, Multimedia