Home Contact
ARCOM : en attendant la fusion, le gouvernement ajuste le fonctionnement de la Hadopi - Numerama
14/11/2019 : ARCOM : en attendant la fusion, le gouvernement ajuste le fonctionnement de la Hadopi. […]
Avec Djingo, Orange tente de donner de la voix - Libération
14/11/2019 : Avec Djingo, Orange tente de donner de la voix  Libération
Hadopi : des mandats prorogés jusqu'à la fusion avec le CSA - Next INpact
14/11/2019 : Hadopi : des mandats prorogés jusqu'à la fusion avec le CSA  Next INpact
Le nouveau droit voisin des éditeurs et agencesde presse - La revue européenne des médias et du numérique
14/11/2019 : Le nouveau droit voisin des éditeurs et agencesde presse  La revue européenne des. […]
Site illégal de streaming : 8 mois de prison avec sursis requis contre le jeune pirate informatique franc-comtois - France 3 Régions
13/11/2019 : Site illégal de streaming : 8 mois de prison avec sursis requis contre le jeune pira. […]

Les clips de l’UMP en font un “pirate récidiviste d’Hadopi”

Le groupe PS à l’Assemblée nationale a raillé mercredi l’UMP, qui se comporte comme un “pirate récidiviste d’Hadopi” avec le récent clip des Jeunes populaires.
“Non content de ridiculiser le gouvernement tout entier dans un consternant ‘lipdub’, le clip des jeunes de l’UMP a tout bonnement violé la loi Hadopi en piratant la musique de Luc Plamondon, sans autorisation ni versement de droits d’auteur”, écrit le groupe PS dans un communiqué.

Les Jeunes populaires de l’UMP ont reconnu avoir utilisé “par erreur” une chanson remixée de l’artiste Marie-Mai. Tout est parti d’une “confusion” entre la création de 1976, signée de Luc Plamondon et Christian Saint Roch, et une version plus récente remixée et interprétée par la chanteuse québécoise Marie-Mai.

Lire la suite

Articles liés :

19 décembre 2009 | Actualité