Home Contact
This RSS feed URL is deprecated
23/01/2018 : This RSS feed URL is deprecated, please update. New URLs can be found in the footers. […]
La vérité sur… la persistance du piratage en ligne - Challenges.fr
21/01/2018 : Challenges.frLa vérité sur… la persistance du piratage en ligneChallenges.frLes m. […]
Le piratage IPTV, nouveau cauchemar des ayants droit - 01Net - 01net.com
21/01/2018 : 01net.comLe piratage IPTV, nouveau cauchemar des ayants droit - 01Net01net.comDes gro. […]
Interview : les doutes de Christian Phéline (Hadopi) sur l'introduction ... - Next INpact
11/01/2018 : Next INpactInterview : les doutes de Christian Phéline (Hadopi) sur l'introduction .. […]
Hadopi et identification des IP : les bons et mauvais élèves parmi les ... - Next INpact
10/01/2018 : Next INpactHadopi et identification des IP : les bons et mauvais élèves parmi les .. […]

Les poussins veulent retourner dans leur coquille

Décidément, en France, les internautes ne sont pas gâtés avec les gâteux qui nous gouvernent. Entre LSI, LSQ, LCEN, DADVSI, LOPPSI et HADOPI, les politiques français ont vraiment très peur d’internet et veulent le museler, genre censure à la sauce chinoise (remarquez comment j’ai habilement évité le point Godwin).

Après Christine Albanel (ex-ministre de la culture et de la communication) qui veut filtrer internet avec son “firewall OpenOffice” (non sérieusement ça va la poursuivre longtemps, ce truc) et son mouchard gouvernemental payant HADOPIEN, son successeur Frédéric Mitterrand qui admet pirater mais continue sur la même voie, Brice Hortefeux qui veut nous coller des caméras de surveillance jusque dans l’anus en poursuivant l’œuvre de son prédécesseur Michelle Alliot-Marie, Frédéric Lefebvre pour qui internet est un un nid à « psychopathes, violeurs, racistes et voleurs » et Nicolas Sarkozy qui pousse tout le monde là dedans (jusqu’à vouloir fliquer les mômes en maternelle), voilà que notre ministre de la famille, Nadine Morano, vient de découvrir – horrifiée – chatroulette.com.

En conséquence elle demande à l’ONU de “réguler” internet. Rien de moins !

Réguler internet, voilà une bonne idée à laquelle on avait pas encore pensé. Bonsangmécébiensûr! Ça coule de source. Il suffit de demander à l’ONU de réguler tout ça et hop ! On règle tout d’un coup de baguette magique: Avec l’ONU, plus de chatroulette, plus de chattes, plus de roulettes, plus de zizis, plus de pédophiles, plus de musiques et films piratés, plus de hackers, plus d’arnaqueurs, plus de nazis, plus de terroristes, plus de guerre, plus de famine et le monde sera beau. Des bisounours dans un écrin de télétubbies !

Quand je pense que la solution était si simple, là devant nos yeux, qu’il suffisait de le demander à l’ONU et que nous – bêtes comme on est – on a même pas pensé à demander !

Ah non vraiment on est content d’avoir en France des têtes pensantes autant au fait de la société, la politique et la technologie.

Les politiciens français sont comme des poussins qui veulent retourner dans leur coquille. Cachez cet internet que je ne saurais voir ! Oh le monde est vraiment trop affreux. Cachons tout ça, ça ira mieux. Peur ? Le cloaque comme destination. Droit devant !

Sans moi, merci.

PS: Pour ceux qui seraient choqués par mon langage, je rappelle que j’avais dit que je ne prendrais pas de pincettes.

Source: sebsauvage

Articles liés :

4 mars 2010 | Actualité