Home Contact
Levée de l'anonymat sur internet : «Notre problème c'est de faire appliquer la loi» - Le Figaro
20/02/2019 : Levée de l'anonymat sur internet : «Notre problème c'est de faire appliquer la loi. […]
Épinglé pour plagiat, Gad Elmaleh accuse CopyComic de contrefaçon - Next INpact
20/02/2019 : Épinglé pour plagiat, Gad Elmaleh accuse CopyComic de contrefaçon  Next INpactDe. […]
Dans la lutte contre le piratage, SFR rend la Hadopi optimiste - Univers Freebox
19/02/2019 : Dans la lutte contre le piratage, SFR rend la Hadopi optimiste  Univers FreeboxL'au. […]
Téléchargement illégal : prison avec sursis et 1800 euros d’amende pour avoir piraté 223 films - Phonandroid
19/02/2019 : Téléchargement illégal : prison avec sursis et 1800 euros d’amende pour avoir pi. […]
Le médiateur du livre veut contraindre les cybermarchands à mieux distinguer le neuf de l'occasion - Next INpact
19/02/2019 : Le médiateur du livre veut contraindre les cybermarchands à mieux distinguer le neu. […]

L’Islande bientôt un modèle de liberté sur le net

Paris, 15 février 2009 – Mardi, une résolution parlementaire sera déposée en Islande afin de faire du pays un modèle pour la protection de la liberté d’expression sur le Net. À des kilomètres d’une vision rétrograde et dangereuse de gouvernements désemparés tentant de contrôler la liberté de communication sur Internet au moyen des HADOPI, LOPPSI et autres accords ACTA, il s’agit là d’un évènement historique. La Quadrature du Net s’associe à ce projet et félicite la vaste coalition de députés islandais qui en est à l’origine. Si la logique répressive et autoritaire venait à prévaloir dans nos societés, l’Islande pourrait constituer un ultime refuge pour la libre circulation de l’information.

Cette résolution parlementaire surnommée Icelandic Modern Media Initiative1, marque le début d’un processus législatif visant à garantir par la loi la liberté d’expression et de communication sur Internet. Régime des publications, protection des sources, responsabilité limitée des intermédiaires techniques : le projet compile les meilleures dispositions existantes de par le monde pour protéger au mieux journalistes et citoyens contre les moyens de pression juridiques utilisés pour décourager la liberté de communication. Grâce à cette initiative, ce pays sinistré par la crise financière ferait le choix d’un modèle de développement socio-économique original, fondé sur l’accès à l’information plutôt que son contrôle.

« Ce projet législatif islandais est une avancée majeure. Loin des conservatismes répressifs et de la tentation de grandes entreprises et de personnalités politiques de contrôler Internet, l’Islande deviendrait un véritable havre de paix pour les libertés sur Internet. Nous devons encourager cette initiative afin que la liberté d’expression, essentielle au bon fonctionnement démocratique, soit pleinement protégée sur Internet. A force d’HADOPI, LOPPSI et autres accords ACTA, peut-être finirons-nous tous par héberger et faire transiter nos données par l’Islande ? » déclare Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net.

Source: La Quadrature du net

Articles liés :

18 février 2010 | Actualité