Home Contact
L'Hadopi a franchi la barre des 10 millions de courriers - Les Échos
19/09/2017 : Les ÉchosL'Hadopi a franchi la barre des 10 millions de courriersLes ÉchosSept ans. […]
? Hadopi : 10 millions d?avertissements, 151 condamnations - Le portail dédié à l'électronique
19/09/2017 : ? Hadopi : 10 millions d?avertissements, 151 condamnationsLe portail dédié à l'él. […]
Hadopi : 10 millions d'avertissements, 151 condamnations - Next INpact
19/09/2017 : Atlantico.frHadopi : 10 millions d'avertissements, 151 condamnationsNext INpactLa Had. […]
Hadopi à l'heure du bilan - Génération NT
15/09/2017 : Génération NTHadopi à l'heure du bilanGénération NTSi la HADOPI a mis son poids. […]
Hadopi : quel bilan après 8 ans d'existence ? - Clubic
14/09/2017 : Ere NumériqueHadopi : quel bilan après 8 ans d'existence ?ClubicIl y a huit ans, la. […]

Loppsi : le fichier Périclès utilisera Facebook

Loppsi, un projet de loi assez scandaleux (loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure) intègre la mise en place d’un fichier informatique de collecte de données nommé Périclès. Périclès collectera un paquet de données sur vous et votre vie. Pour compléter ce dossier, Facebook sera clairement utilisé.

En réalité, ce fichier Périclès existe déjà et est testé par la gendarmerie. Il sera généralisé dans les prochains mois. Périclès pose un énorme problème de libertés individuelles. En effet, il collecte des données tel que vos factures, votre numéro de carte bancaire, vos numéros de téléphone, vos impôts, votre GPS…

Pour compléter ce tableau déjà bien fourni de votre profil Périclès, Google, Facebook, et on peut aussi l’envisager Twitter, seront utilisés. Sur internet, « toutes les ressources ouvertes » seront utilisées pour remplir un super dossier sur vous. Google et Facebook seront les premiers a être visés.

Pensez donc au moins à protéger votre accès Facebook. Pour Twitter, pourquoi pas protéger vos tweets. Mais vu qu’on ne connait pas personnellement 90% des followers, la sélection est pratiquement impossible (comment ça Romain Libeau ?). L’identité numérique est en train de devenir un vrai enjeu de société. En plus de devoir gérer votre identité numérique, il va falloir vérifier celle de vos soi-disant amis.

Périclès permettra un recoupement de données permettant de mettre en avant les contacts et personnes proches des individus sur lequels des enquêtes sont en cours. Alors bien sûr, on peut toujours me répondre que « qui n’a rien à se reprocher n’a rien à cacher », mais je ne suis pas encore prêt à placer une caméra de vidéo-surveillance dédiée au ministère de l’intérieur dans mes chiottes.

Et en cas d’usurpation d’indentité, vous êtes dans la merde.

Source : Keeg

Articles liés :

9 novembre 2009 | Actualité