Home Contact
17 ans de prison au total pour trois hommes ayant rediffusé illégalement des matchs de foot en direct - Numerama
22/03/2019 : 17 ans de prison au total pour trois hommes ayant rediffusé illégalement des matchs. […]
Boîtier IPTV pirate : cinq personnes arrêtées en Europe à l’issue d’une vaste opération - Phonandroid
22/03/2019 : Boîtier IPTV pirate : cinq personnes arrêtées en Europe à l’issue d’une vaste. […]
Le nouveau service SVoD "Canal+ Séries" est désormais inclus gratuitement pour une partie des abonnés Canal - Univers Freebox
21/03/2019 : Le nouveau service SVoD "Canal+ Séries" est désormais inclus gratuitement pour une. […]
Roch-Olivier Maistre (président du CSA) se dit "mesuré" sur une fusion avec l'ARCEP et la HADOPI - OZAP
18/03/2019 : Roch-Olivier Maistre (président du CSA) se dit "mesuré" sur une fusion avec l'ARCEP. […]
Vers un rapprochement Hadopi-CSA-ARCEP - Next INpact
11/03/2019 : Vers un rapprochement Hadopi-CSA-ARCEP  Next INpactLe ministre de la Culture dévoi. […]

Loppsi : le fichier Périclès utilisera Facebook

Loppsi, un projet de loi assez scandaleux (loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure) intègre la mise en place d’un fichier informatique de collecte de données nommé Périclès. Périclès collectera un paquet de données sur vous et votre vie. Pour compléter ce dossier, Facebook sera clairement utilisé.

En réalité, ce fichier Périclès existe déjà et est testé par la gendarmerie. Il sera généralisé dans les prochains mois. Périclès pose un énorme problème de libertés individuelles. En effet, il collecte des données tel que vos factures, votre numéro de carte bancaire, vos numéros de téléphone, vos impôts, votre GPS…

Pour compléter ce tableau déjà bien fourni de votre profil Périclès, Google, Facebook, et on peut aussi l’envisager Twitter, seront utilisés. Sur internet, « toutes les ressources ouvertes » seront utilisées pour remplir un super dossier sur vous. Google et Facebook seront les premiers a être visés.

Pensez donc au moins à protéger votre accès Facebook. Pour Twitter, pourquoi pas protéger vos tweets. Mais vu qu’on ne connait pas personnellement 90% des followers, la sélection est pratiquement impossible (comment ça Romain Libeau ?). L’identité numérique est en train de devenir un vrai enjeu de société. En plus de devoir gérer votre identité numérique, il va falloir vérifier celle de vos soi-disant amis.

Périclès permettra un recoupement de données permettant de mettre en avant les contacts et personnes proches des individus sur lequels des enquêtes sont en cours. Alors bien sûr, on peut toujours me répondre que « qui n’a rien à se reprocher n’a rien à cacher », mais je ne suis pas encore prêt à placer une caméra de vidéo-surveillance dédiée au ministère de l’intérieur dans mes chiottes.

Et en cas d’usurpation d’indentité, vous êtes dans la merde.

Source : Keeg

Articles liés :

9 novembre 2009 | Actualité