Home Contact
IPTV : l’ALPA demande à Google de déréférencer une série de sites web - Phonandroid
20/08/2019 : IPTV : l’ALPA demande à Google de déréférencer une série de sites web  Phona. […]
Les internautes passent 75 % de leur temps sur des sites culturels et de divertissement - 6 août 2019 - LeJournaldesArts.fr
6/08/2019 : Les internautes passent 75 % de leur temps sur des sites culturels et de divertisseme. […]
Les Français dédient 75% de leur temps sur Internet à des contenus culturels - Le Figaro
2/08/2019 : Les Français dédient 75% de leur temps sur Internet à des contenus culturels  Le. […]
Comment le gouvernement veut renforcer la Hadopi - 01net.com
2/08/2019 : Comment le gouvernement veut renforcer la Hadopi  01net.comCompétitions sportives,. […]
Les consommateurs de livres numériques sont de grands lecteurs - BookSquad
29/07/2019 : Les consommateurs de livres numériques sont de grands lecteurs  BookSquadL'Hadopi. […]

Pourquoi la Loppsi fera proliférer le business de la pédophilie

Aujourd’hui, je voudrai attirer votre attention sur la publication d’un ebook de 30 pages rédigé par l’ami Fabrice Epelboin. Dans cet ebook, Fabrice y aborde le business de la pédopornographie et les conséquences qu’auront le filtrage (loppsi and co) sur la progression de ce marché underground.

J’ai vraiment appris des choses et ça m’a ouvert les yeux sur un nouveau problème qu’engendrera ce « trop plein de censure », bien au delà de la simple démocratisation du chiffrement et des connexions VPN. Je vous invite donc à le lire.

Toujours au rayon « N’ayons pas peur de parler de la pédophilie », énorme article chez Numérama, où Guillaume a recueilli le témoignage d’un pédophile qui explique sa vision du problème. N’ayez pas peur de le lire, ça ne vous fera pas devenir pédophile (ce n’est pas contagieux) mais ça ouvre le débat qui finira surement au niveau des commentaires dans un bain de sang virtuel

Le gros risque donc, c’est qu’en voulant faire la chasse au pédophile et en censurant à tour de bras, le marché de la pédopornographie devienne encore plus lucratif, organisé et difficilement démentelable car aux mains des mafias en tout genre, entrainant par conséquent de plus grandes souffrances pour les victimes.

Bref, même si le sujet n’est pas joyeux-joyeux, bravo à RWW et Numérama d’oser aborder la question.

Source : Korben.info

Articles liés :

9 avril 2010 | Actualité