Home Contact
Hadopi : plus d'un million d'avertissements envoyés et seulement 76 condamnations en un an - Univers Freebox
18/01/2019 : Hadopi : plus d'un million d'avertissements envoyés et seulement 76 condamnations en. […]
Le président sortant du CSA pas favorable à une fusion avec l'Arcep ou la Cnil - 100%Media by Offremedia
17/01/2019 : Le président sortant du CSA pas favorable à une fusion avec l'Arcep ou la Cnil  1. […]
Pirater le dernier roman de Houellebecq, pas si grave estime un député - Actualitté.com
17/01/2019 : Pirater le dernier roman de Houellebecq, pas si grave estime un député  Actualitt. […]
Netflix devrait encore augmenter ses tarifs aux États-Unis… puis en France ? - Next INpact
16/01/2019 : Netflix devrait encore augmenter ses tarifs aux États-Unis… puis en France ?  Ne. […]
Piratage : l'HADOPI veut communiquer sur les changements de comportement des internautes - CB News
10/01/2019 : Piratage : l'HADOPI veut communiquer sur les changements de comportement des internau. […]

WPA Cracker : 20 minutes et 17$ pour télécharger sur le WiFi du voisin…

WPA Cracker est un service payant qui se propose de casser, pour vous, une clé WPA…

WPA CrackerNos confrères de ComputerWorld attirent notre attention sur un service qui risque fort de ne pas enthousiasmer les utilisateurs de réseaux WiFi domestiques à l’aube d’Hadopi. En effet, WPA Cracker est un service qui se propose, pour 17$, de mettre à votre disposition un super-calculateur disposant de 400 processeurs pour casser en moins de 20 minutes la clé WPA qui protège un réseau WiFi. Une opération qui, sur un ordinateur classique équipé d’un processeur dual-core, peut prendre jusqu’à 5 jours.

Les concepteurs de WPA Cracker expliquent qu’ils ont créé ce service à destination des spécialistes de la sécurité qui voudraient tester les solutions qu’ils mettent en place pour sécuriser les réseaux. Si ces services se démocratisent, on se demande bien comment fera la justice pour condamner des pirates récidivistes dans le cadre de la loi Hadopi qui précise, faut-il le rappeler, qu’il est à la charge de l’internaute de sécuriser sa connexion…

Source : PC word & Matbe

Articles liés :

8 décembre 2009 | Actualité